FSE jardins
Programme opérationnel Programme Opérationnel National FSE
Intitulé du projet Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’ inclusion en Haute Garonne
Région administrative OCCITANIE
Référence de l’appel à projets DIRECCTE OCCITANIE PON FSE – OUEST – AXE 3
Axe prioritaire 3 – Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion
Objectif thématique/priorité d’investissement/objectif spécifique 3.9.1.1 – Augmenter le nombre de parcours intégrés dans une approche globale de la personne (prise en compte des « freins sociaux » et mise en activité pour des publics très éloignés de l’emploi)

OBJECTIFS DE L’ACTION

A la sortie : 65 % de sorties dynamiques (emploi durable, de transition ou sorties positives)
Pour tous les salariés : résoudre des freins à l’emploi en terme de mobilité, de problèmes de santé, de logement, d’insuffisance de revenu ou de surendettement, retrouver confiance en soi, améliorer sa maîtrise des compétences clé

BÉNÉFICIAIRES

  • bénéficiaires minimas sociaux
  • demandeurs d’emploi de longue durée
  • jeunes sans qualification

MOYENS HUMAINS CONSACRÉS À LA MISE EN ŒUVRE OPÉRATIONNELLE DE L’ACTION

  • Un organisme prestataire pour l’accompagnement socioprofessionnel = AFIDEL.
  • Des encadrants techniques et pédagogiques pour l’accompagnement, la formation en situation de travail, l’animation des salariés en insertion
  • L’adhésion au groupement d’employeurs GESTES pour la gestion courante administrative et financière des SCIC Jardins conventionnés FSE.

RÉALISATIONS ET RÉSULTATS ATTENDUS

80 personnes sont salariées en moyenne sur les 3 jardins, et donc accompagnées dans le cadre de l’opération FSE (cela représente près de 120 bénéficiaires différents chaque année car certains salariés terminent leur parcours en cours d’année et sont remplacés par de nouveaux entrants)

A la sortie : 65 % de sorties dynamiques (emploi durable, de transition ou sorties positives)
Pour tous les salariés : résoudre des freins à l’emploi en terme de mobilité, de problèmes de santé, de logement, d’insuffisance de revenu ou de surendettement, retrouver confiance en soi, améliorer sa maîtrise des compétences clé

CONTENU DE L’ACTION

Moyens et organisation de l’opération
Il s’agit d’identifier les difficultés qui entravent la mise en ouvre du projet et de s’efforcer de les réduire, notamment en intervenant sur les fragilités liées aux situations d’exclusion, de conclure un engagement réciproque pour une démarche d’insertion dans le cadre d’un projet négocié avec l’intéressé, d’utiliser dans cette perspective la mise en situation de travail, de mobiliser un ensemble de partenaires économiques et sociaux autour de ce projet.

Méthodologie
La définition d’objectifs et d’échéances explicitement spécifiés permet à chaque salarié en insertion de suivre un parcours balisé d’insertion socioprofessionnelle, tenant compte des réalités économiques locales comme de ses spécificités.
Parallèlement, l’Atelier développe un partenariat avec des employeurs en capacité d’accueillir en stage des salariés des jardins au travers de stage de mise en situation professionnelle

Étapes de réalisation de l’accompagnement
La fonction d’accompagnement se décline en trois phases, qui correspondent à des temps d’intervention échelonnés tout au long du parcours du bénéficiaire qui peut être de 24 mois maximum (durée légale du Contrat à durée déterminée d’insertion) :
– une phase « évaluation » : recrutement et période d’essai et post période essai (durée estimée à deux mois) : elle a pour objectif de définir au mieux le contenu de l’accompagnement qui va être mis en œuvre tout en résolvant les urgences
– une phase « plan d’action » : (durée estimée à quatre à six mois) :
– une phase « suivi » : après la sortie de l’atelier d’insertion (durée estimée à deux mois)

FINANCEMENT SPÉCIFIQUE FSE

Environ 300 000€ / an au total pour les 3 jardins, ce qui équivaut à la prise en charge de 8 salariés permanents en charge de l’accompagnement et de l’encadrement pédagogique.

Nos partenaires