Nos différentes structures bénéficient du soutien du Fond Social Européen

Dans le cadre du Plan Opérationnel National FSE porté par la Direccte Occitanie, les Jardins de Cocagne Haute-Garonne s’engagent sur des actions visant à lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion en Haute Garonne.
L’objectif prioritaire de ce programme est d’augmenter le nombre de parcours intégrés dans une approche globale de la personne (prise en compte des « freins sociaux » et mise en activité pour des publics très éloignés de l’emploi)
Pour les personnes salariées sur l’ensemble de nos jardins et donc accompagnées dans le cadre de l’opération FSE, nous visons 65 % de sorties dynamiques (emploi durable, de transition ou sorties positives).
Pour cela, il s’agit

  • d’identifier les difficultés qui entravent la mise en ouvre du projet et de s’efforcer de les réduire, notamment en intervenant sur les fragilités liées aux situations d’exclusion
  • de conclure un engagement réciproque pour une démarche d’insertion dans le cadre d’un projet négocié avec l’intéressé
  • d’utiliser dans cette perspective la mise en situation de travail
  • de mobiliser un ensemble de partenaires économiques et sociaux autour de ce projet.

Dans le cadre du Plan de Relance Précarité porté par Toulouse Métropole, à la suite du premier confinement, le PLIE de Toulouse a décidé d’impulser une action coordonnée par trois Directions de Toulouse Métropole pour promouvoir le développement de projets d’insertion par l’activité économique, autour des enjeux de l’Alimentation, de la Précarité, et de l’Insertion.

Cette étude-action pour le développement de services en insertion pour un accès des plus fragiles à une alimentation de qualité a été confiée à Cocagne Alimen’Terre, en binôme avec la Banque Alimentaire de Toulouse et sa région.

Elle comporte 3 phases :

  • état des lieux auprès des structures impliquées dans les actions de solidarité alimentaire, les acteurs de la production et la distribution de denrées agricoles, les structures d’insertion par l’activité économique
  • élaboration d’un plan d’action
  • test de préfiguration de nouveaux services

Comment un Jardin de Cocagne peut-il impulser et faciliter une dynamique de territoire autour des enjeux  d’agriculture et d’alimentation durables ?
Le projet « Ecopôles alimentaires » propose d’explorer cet enjeu et concevoir une méthodologie facilitant un essaimage du concept, en s’appuyant sur :
✔ l’expérience des Anges Gardins, dans les Hauts-de-France
✔ son appropriation par les Jardins du Girou, en Haute-Garonne
✔ une capitalisation par le laboratoire ATEMIS
✔ un appui au déploiement dans de nouveaux territoires, par le Réseau Cocagne, en direction des jardins de Cocagne et des collectivités.
Les Ecopôles alimentaires visent à faciliter une démarche systémique et des coopérations territoriales pour :
➔ faire émerger et structurer une filière de légumes bio de proximité
➔ faciliter l’accès de tous à ces denrées notamment via la restauration collective et les circuits solidaires
➔ accompagner différents profils vers les emplois agricoles et alimentaires de demain.
Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen (FSE) et soutenue par l’Avise en tant qu’organisme intermédiaire du FSE, au titre du programme opérationnel national « Emploi et inclusion » 2014-2020, ainsi que par l’État et la Fondation Carasso.
Calendrier : du 1 er juillet 2020 au 31 décembre 2021
Pour plus d’information : alimen-terre@cocagnehautegaronne.org