Une journée d’inauguration riche d’échanges et de partage aux Jardins du Bacayrou !

Le samedi 2 octobre a eu lieu l’inauguration des Jardins du Bacayrou, à Villemur-sur-Tarn. Ce « Pôle légumier bio du Pays Tolosan » vise à expérimenter la production de légumes bio en volumes susceptibles de répondre aux besoins de la restauration collective et des commerces, dépendant aujourd’hui très fortement de filières longues d’approvisionnement.

Comment concilier les exigences agroécologiques et les valeurs de l’agriculture paysanne, tout en répondant à la demande de volumes importants et de circuits logistiques sécurisants ? Expérimentations agronomiques, création de circuits logistiques et accompagnement vers de nouveaux métiers agricoles… les défis sont nombreux !

 

Le projet fait le pari de la coopération et de la montée en compétences collective. Lors de cette journée inaugurale, un débat participatif associant citoyens, responsables d’établissement de restauration collective, élus locaux, réseaux associatifs et agriculteurs…a montré combien c’est de la compréhension réciproque des contraintes et enjeux de chacun que pouvait émerger une réponse.
Ce projet, porté par les Jardins du Girou, a pu voir le jour grâce à un partenariat avec Terre de Liens Midi-Pyrénées et grâce au soutien de multiples partenaires : la fondation Carasso, le Fonds social européen, la Région Occitanie. Il s’inscrit dans le cadre du Projet Alimentaire de Territoire du Pays Tolosan.


L’inauguration a rassemblé Mélanie Tisné-Versailles, conseillère régionale, Bernard Bagnérie, conseiller départemental, Cédric Maurel, vice-président du PETR et Jean-Marc Dumoulin, président de la communauté de communes et maire de Villemur et plusieurs élus des communes voisines.
La journée s’inscrivait aussi dans la tournée Au’Tour du Climat de France Nature Environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.