WEB – CONFÉRENCE organisée dans le cadre de la Semaine pour les alternatives aux pesticides : Alimentation bio, pesticides et cancer.

En adaptant notre alimentation, il est possible de réduire de 50% son impact sur l’environnement et contribuer à la prévention de maladies chroniques, notamment certains cancers.
Découvrez les enseignements des différents travaux de recherche menés en France, établissant les relations entre alimentation biologique, pesticides et risques de cancer, au cours de la web-conférence, qui aura lieu le Mardi 23 mars 2021 de 13h00 à 14h30.

Cette web-conférence s’adresse à tous ceux qui s’intéressent aux questions de nutrition, santé, environnement et agriculture. 

Pour participer, Cliquez ici : vous recevrez le lien de connexion quelques jours avant l’évènement.

LE PROGRAMME :

  • Introduction
  • La nécessité de modifier notre alimentation, vers plus de végétal et plus de bio –> Le scénario Afterres2050 : la transition alimentaire et agricole, c’est possible!

     –> Philippe Pointereau – Directeur adjoint de Solagro. Agronome, il est spécialiste des relations entre alimentation, agriculture et environnement et co-auteur du scénario Afterres2050.

  • La contamination des aliments par les pesticides

    –> François Veillerette – Porte-Parole de Générations Futures et Président du réseau européen Pesticide Action Network (PAN Europe)

  • Exposition aux pesticides et santé : point sur les connaissances actuelles

     –> Denis Lairon Directeur de Recherche émérite à l’INSERM. Son champ d’expertise comprend les domaines de : la digestion et du métabolisme, l’alimentation biologique et la qualité de l’alimentation, l’interaction entre gènes et alimentation, le régime méditerranéen et les maladies cardiovasculaires, l’alimentation durable.

  • Alimentation bio et réduction du risque de cancer : résultats dans une population d’adultes français – l’étude NutriNet-Santé 

     –> Emmanuelle Kesse-Guyot – Directrice de recherche l’INRAE à l’EREN, équipe du centre de recherche en épidémiologie et statistiques Sorbonne Paris Cité. Elle est co-investigatrice de la cohorte NutriNet-Santé et coordonne le projet BioNutriNet.

  • Impact des pesticides sur la santé : les arguments expérimentaux

–> Laurence Gamet-Payrastre – Chercheure Hors Classe à l’INRAE. Elle s’intéresse à l’impact d’une exposition chronique à de faibles doses de pesticides en mélange tels qu’ils peuvent être apportés à l’homme via l’alimentation.

  • Échanges

L’étude BioNutriNet Santé a été menée par un consortium pluridisciplinaire de chercheurs de l’INRAE, de l’INSERM, de l’ITAB et de Solagro. Jusqu’alors, les études nutritionnelles portaient principalement sur la comparaison entre les régimes carnés et les régimes végétariens. Avec BioNutriNet Santé, le regard s’est également porté du côté des régimes « bio » et de ses impacts sur la santé et sur l’environnement.

POUR EN SAVOIR PLUS :

Le rapport de l’expertise collective “Pesticides, les effets sur la santé”

L’article “Association of Frequency of Organic Food Consumption With Cancer RiskFindings From the NutriNet-Santé Prospective Cohort Study” 

Les publications sur les résidus de pesticides dans l’alimentation Générations Futures

Le scénario Afterres2050 – Solagro

Le Revers de notre assiette – Empreinte environnementale de notre alimentation – Solagro

Le Programme National Nutrition Santé 4 (PNNS)

Le cahier de recommandations – Politiques publiques pour une alimentation bénéfique à la santé de tous et au climat – Solagro et Réseau action climat

Le livre de Denis Lairon « Manger sain et durable »

Le guide « Vers la résilience alimentaire – Faire face aux menaces globales à l’échelle des territoires réalisé par l’association Les Greniers d’Abondance

Pour toute question, vous pouvez contacter Solagro par email à solagro@solagro.asso.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.