Plantation d’arbres aux Jardins du Comminges

Category:
Le 27 janvier dernier, nous avons planter 90 arbres de diverses variétés locales sur une de nos parcelles.
Pour cela, nous avons décidé d’organiser une journée participative : l’occasion de partager un moment de travail convivial.
Le matin, 12 salariés des jardins (encadrants et agents espaces verts écologiques), une trentaine d’enfants de l’école d’Huos et quelques bénévoles très motivés se sont retrouvés pour se mettre à la tâche !
Objectif de la journée : compléter une haie plantée il y a quelques années sur une parcelle des Jardins du Comminges. 90 arbres et arbustes et une dizaine d’essences ont donc été plantés pour remplacer les arbres qui n’avaient pas pris sur la première haie.
La première tâche de la journée pour les participants a été de ramasser les plastiques dégradés de la première haie. Cette activité fastidieuse a été l’occasion de sensibiliser les participants à l’usage du plastique en agriculture et aux impacts sur les sols. Cette fois-ci, pas de plastique, nous utiliserons un paillage naturel et biodégradable : le BRF (Bois Fragmenté) que nous a offert la commune d’Huos. Ces copeaux de bois, permettent de protéger le pieds de l’arbre et de garder l’humidité de la terre.
Une fois les plastiques ramassés et évacués, il est temps de passer à la plantation : il faut d’abord creuser des trous de 40 cm de profondeur, puis praliner les racines des arbres avec un mélange de terre/bouse/eau afin de protéger la racine et de favoriser l’enracinement rapide de l’arbre fraîchement planter.
Ensuite, à deux, les racines sont placées dans les trous et recouvertes de terre. Il faut ensuite arroser et couvrir de paillage.
Après la plantation, une discussion s’est engagée autour de la haie et de ses intérêts pour l’agriculture. En effet, une haie diversifiée est un refuge pour la biodiversité, une refuge pour la faune et la flore. La haie permet aussi de briser le vent et d’en protéger les cultures. Enfin, elle permet aussi de maintenir les sols et d’éviter l’érosion. Cette discussion a été un rappel pour les enfants qui avaient pu bénéficier d’une intervention personnalisée à l’école en amont du projet de plantation.
Après l’effort, le réconfort, les bénévoles et les équipes ont pu partager un délicieux repas préparé avec les légumes des jardins.
Au menu : velouté de blettes et légumes crus, accompagné de bon pain et de fromage bio et local bien sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.