Alain : mon année aux Jardins

Category:

J’ai débuté aux jardins du Comminges dans l’équipe Environnement en juin 2016. Je me suis adapté à ce travail qui m’a permis d’apprendre des techniques et des connaissances dans un milieu inconnu.

Cet emploi m’a aidé car je traversais une période personnelle difficile.

Durant cette année, j’ai repris confiance en moi, j’ai réussi à parler et à échanger avec mes collègues et encadrants. Moi qui suis de nature si timide je me suis autorisé à discuter.

J’ai aussi recherché quel serait l’emploi qui me conviendrait le mieux.

Durant les temps d’accompagnement, nous avons visité des organismes de formation mais aussi un chantier et entreprise d’insertion dont leurs activités étaient autour de la gestion des déchets. Ma passion pour cet emploi, dans lequel j’avais travaillé avant.est revenue presque instantanément et j’ai su que c’était la dedans que je voulais me professionnaliser.

L’ambiance de travail m’a permis d’évoluer et de travailler efficacement. J’ai mis à plat tous mes dossiers administratifs, aidé par des personnes extérieures. Toutes ces mises en lien m’a permis de ne rien oublier, d’être organisé.

C’est la base de toute stabilité et ce travail n’était pas évident pour moi au départ. A ce jour, je me rends compte du lien entre vie privée et vie professionnelle : les problèmes personnels ont eu un impact dans mon travail, et lorsque nous n’avons pas la tête libre c’est compliqué d’être efficace.

Je parle beaucoup du travail mais il y a tous ces moments où l’on travaille sans trop s’en rendre compte. J’ai participé aux ateliers cuisine proposés par les Jardins du Comminges. J’ai aimé discuter avec des collègues avec qui je n’ai pas l’habitude de travailler, découvrir des saveurs et s’autoriser à cuisiner des légumes. J’ai préparé des plats, des sauces et des desserts. J’ai appris à prendre le temps de faire : la pâte, surveiller les cuissons et bien sûr la vaisselle. J’ai bénéficié de conseils de diététicienne, pour faire des repas équilibrés sans viande.

Depuis, je prends mon panier de légumes aux Jardins.

Je sais que le contact ne sera pas rompu malgré mon départ et que je pourrais leur demander des conseils.

Alain (Agent Environnement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.